Bénin

Abomey : le successeur au trône du roi Ghêhanzin à Djimè désigné

L’investigateur 24/01/2022 à 15:42

Entamée il y a plus une décennie, la crise de succession au trône de DADA GBÊHANZIN, après le départ vers ses ancêtres de l’ex roi de DJIME, Dada HOUEDOGNI GBÊHANZIN, a connu une fin ce 22 janvier 2022.

Le prochain roi de djimè est d’office de Danxomè est désigné. À l’état civil, la future majesté à pour nom GEORGES COLLINET BEHANZIN, transitaire de profession. Ce choix n’a été possible sans la contribution du chef de l’État, son excellence Patrice Talon.

En effet, tous invités au palais de la présidence hier 22 janvier, les supporters des deux frères prétendants au trône du roi Behanzin qui discutaient le trône depuis dix ans continuaient à garder chacun sa position. Malgré la demande du respect strict de nos us et coutumes et critères de choix par le chef de l’État entre les deux frères protagonistes, malgré la lecture des 41 lois du danxomè demandée par le chef de l’État, lecture faite par l’honorable Gildas AGONKAN, les chefs de régions, les cardinaux, les autorités royales et politiques de la ville historique d’Abomey, chacun continuait de tirer le drap de son côté.

| Lire aussi : Talon : Kassa Mampo content du président qui a réparé une erreur de Boni Yayi

Dépassé, le Chef de l’État a donc décidé que les deux protagonistes Dah houehou wèkèhon Behanzin et Dah Fingnakoun Behanzin soient tous écartés, éliminés et que le choix d’un troisième larron soit fait sur le champ devant dignitaires, cardinaux et autorités publiques pour que Djimè puisse retrouver sa paix habituelle.
C’est ainsi que chaque camp a proposé son candidat. Sous l’œil vigilant du chef de l’État, le prince Georges collinet BEHANZIN a été retenu à l’unanimité.

Dans les prochains jours, il sera intronisé à djimè comme le nouveau roi Behanzin, roi de djimè et ensuite roi du danxomè au palais central d’Abomey sous la présidence des sachants car,

selon le protocole d’accord de succession, c’est le représentant au trône de djimè qui sera le prochain roi du danxomè. Dès qu’il sera au palais de djimè, il prendra son nom fort. Pour le moment, il garde son identité civile jusqu’au jour ou le jour apparaîtra à djimè. Il est un homme discret, sage, travailleur,

constructeur et surtout un homme de paix. Il fut membre du comité de crise qui avait en charge le règlement du conflit au sein de la famille. L’unanimité autour de son choix est confirmée.

A. Armand




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook