Bénin

42è session de l’ONU : La question des droits de l’homme au Bénin examinée

Judicaël C. GBETO 24/01/2023 à 19:01

Dans le cadre de l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le Bénin sera l’un des 13 Etats dont la situation des droits de l’homme au niveau national sera examinée.

A la faveur de la tenue de la 42è session de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), une forte délégation du Bénin dirigée par Séverin Maxime Quenum, Garde des sceaux, Ministre de la justice et de la législation est à Genève. Au cours de cette session, l’Organisation mondiale examine la situation des droits de l’homme au Bénin pour la quatrième fois, après les précédents examens en mai 2008, octobre 2012 et novembre 2017.

Lire aussi : Bénin : Un nouveau critère pour le choix du préfet et de ses collaborateurs

Il faut dire que ledit examen sera basé sur un rapport national soumis par l’État examiné, une compilation d’informations provenant de rapports d’experts des droits de l’homme, des institutions nationales des droits de l’homme, les organisations régionales et la société civile. La Somalie, le Kazakhstan et la Lituanie sont les trois États qui feront partie du groupe de rapporteurs pour l’examen du Bénin.

Lire aussi : Tribune du Dr. Eric ADJA : Sans données massives, pas d’intelligence artificielle !

Mécanisme unique qui permet d’examiner périodiquement la situation des droits de l’homme dans les 193 États membres des Nations Unies, l’EPU au cours du quatrième cycle, donné l’opportunité aux États de décrire les mesures qu’ils ont prises pour mettre en œuvre les recommandations faites lors des examens précédents. Mais aussi, selon Les Pharaons, de mettre en évidence l’évolution récente des droits de l’homme dans le pays.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook